Apprendre le chinois est un engagement passionnant et excitant et non une lubie bizarre

Cela fait plusieurs années que j’apprends le chinois, avec plus ou moins de régularité, et au cours de mon apprentissage je me suis rendu compte que l’état d’esprit jour un rôle clef.
J’ai eu l’occasion de rencontrer de nombreuses personnes qui souhaitaient apprendre cette langue et j’ai fini par les classer en 2 types d’étudiant :

Les étudiants qui pensent que le chinois est une langue unique, avec une histoire riche ponctuée de nombreux rebondissements.
Cela se passionne littéralement pour la langue, le pays et son histoire.
Après tout, apprendre cette langue ne se limite pas seulement à l’apprentissage d’une langue étrangère mais aussi à un voyage à travers l’histoire.

D’autres qui pensent que le chinois est bizarre et stupide.
Lorsqu’on apprend le chinois, on est continuellement confronté à des choses nouvelles qui nous paraissent souvent illogique.
Il faut écrire un caractère et non avec un alphabet, un même mot à plusieurs significations en fonction des tons, …

Je vous laisse deviner quel type d’étudiant a plus de chance de réussir…
Dès que l’on souhaite apprendre quelque chose, que cela soit une langue étrangère, jouer d’un instrument, faire du vélo, …l’état d’esprit joue un rôle cruciale !
Associer des sentiments négatifs à l’apprentissage est  une très mauvaise idée qui mène souvent à la déception et à l’échec.
Si vous pensez qu’apprendre le chinois est trop compliqué, je vais tout faire pour vous prouver le contraire.

Les personnes qui sont toujours positives sont peu nombreuses mais en faisant quelques efforts on peut facilement améliorer notre façon de voir les choses.
La raison pour laquelle vous apprenez le chinois a une grande influence sur votre état d’esprit. Un étudiant qui apprend le mandarin car ses parents l’oblige à suivre des cours au collège ou lycée n’apprend pas la langue dans les meilleures conditions, mais votre personnalité est un autre facteur déterminant.
Même si vous ne commencez pas dans les meilleures conditions, vous pouvez influencer les choses par vous même en changeant votre état d’esprit.

Le chinois est une langue passionnante

Si vous êtes ouvert d’esprit, curieux et un minimum intéressé, vous allez naturellement apprendre plus facilement et surtout vous amusez tout le long de votre apprentissage.
Jai entendu de nombreuses personnes se plaindre à propos des caractères, de la prononciation, de la personnalité des chinois,…pourtant en changeant votre état d’esprit il est possible de transformer ses difficultés en véritable moteur.

Les caractères sont un véritable art et l’histoire qu’il transporte passionnante.
Il ne faut pas voir l’écriture des caractères comme le simple faite d’écrire des lignes et des lignes mais comme un entrainement à un art millénaire, la calligraphie.
Alors c’est vrai qu’au début, apprendre l’ordre des traits peut être ennuyeux et faire des lignes de caractères n’est pas très épanouissant mais avec le temps vous allez probablement y prendre goût et retiendrez bien mieux les caractères chinois.

La prononciation, une douce mélodie que vous ne connaissez pas encore. Rencontrer un chinois du Nord est une chance d’entendre de nouvelles sonorités, un accent différent et un dialecte unique.
La prononciation n’est pas impossible et une personne avec accent différent de celui auquel vous êtes habitué n’est pas bête pour autant.

La société chinoise est en plein changement et c’est justement l’occasion d’en apprendre plus sur une culture riche et les personnes qui vous entourent
C’est en voyageant et en découvrant de nouvelles choses qu’on peut mieux comprendre  sa propre culture et personnalité.

Le chinois est différent, pas supérieur ou inférieur à une autre langue.

Les 3 exemples ci-dessus sont là pour vous montrer qu’en changeant son regard sur les choses on arrive à modifier ses croyances.
Lorsque vous rencontrez une difficulté lors de votre apprentissage, essayez toujours de la contourner en la rendant ludique et amusante. Qui sait, vous allez peut être finir par aimer cette chose que vous détestez tant !

Votre langue maternelle est aussi bizarre et stupide parfois

Il évident que lorsque vous allez apprendre le chinois il y a des choses qui vont vous paraître bizarre et vraiment stupide.
Quand cela vous arrive, imaginez ce que les autres peuvent penser du français lorsqu’ils l’apprennent. Ils vont, eux aussi, probablement penser que c’est une langue bizarre et stupide.

Si on prend l’exemple des classificateurs, en chinois on doit mettre une classificateur entre le nombre et le nom.
En français, nous disons « J’ai deux maisons » alors qu’en chinois on dit « J’ai deux [classificateur] maison ».
C’est quelque chose que beaucoup de personnes pensent complètement inutile, surtout quand ils apprennent le nombre total de classificateur qui existe.
Pourtant c’est quelque chose qu’on retrouve aussi dans la langue française, vous ne pouvez pas dire « une eau » mais avez besoin d’un classificateur comme « verre » ou « bouteille » pour rendre votre phrase correcte.

Posez-vous régulièrement des questions mais ne remettez pas en question les bases.

 Poser beaucoup de questions pour vérifier que vous avez bien compris est essentiel. Cependant, contrairement à ce que beaucoup d’enseignants disent,  toutes les questions ne sont pas bonnes à poser.
Si vous essayer d’éclaircir un point de grammaire qui vous semble incompris alors vous êtes dans le bon état d’esprit mais si vous demandez :

« Pourquoi on utilise une structure de phrase si compliqué ? »
« Pourquoi ils n’utilisent pas un alphabet comme nous ? »
vous n’avancerez pas dans votre apprentissage.
Comme on a pu le voir, le chinois est une langue différente de toutes les autres avec ses propres spécificités qu’il faut savoir appliquer «bêtement »

Découvrez toutes les ressources dont vous avez besoin